Vêtements SED

Contactez-nous

Qu’est-ce que le SED?

Le Syndrome d’Ehlers Danlos (SED) est une maladie génétique héréditaire du tissu conjonctif qui compose 80% du corps humain. Cette pathologie touche donc la quasi-totalité des organes.
Les principales caractéristiques de ce syndrome sont l’hypermobilité, la fragilité articulaire, l’hyper-élasticité, la fragilité de la peau et des tissus, ce qui entraîne une perturbation de la proprioception.

La proprioception est le sens qui permet de connaître la position dans l’espace, les déplacements et les contraintes subies par le corps par l’intermédiaire de récepteurs présents dans le tissu conjonctif.
Le SED entraîne une modification de ces récepteurs qui n’envoient pas ou mal les informations vers les centres nerveux. L’information est donc erronée, ce qui explique les difficultés qu’ont les patients à se représenter dans leur environnement.

Le but des vêtements compressifs est précisément de redonner une meilleure proprioception en sollicitant et comprimant la peau et les tissus mous (muscles, tendons) afin d’assurer une meilleure réactivité des capteurs.

Et les Grands Brûlés?

Une brûlure est une lésion de la peau ou des muqueuses provoquée par leur exposition à une chaleur intense ou par leur contact avec un agent physique ou chimique. Il y a, dans le cas d’une brûlure, une rupture de barrière cutanée protectrice. Cette ouverture cutanée doit être reconstruite soit naturellement par cicatrisation spontanée, soit chirurgicalement par greffes cutanées.

Les vêtements de compression sont appliqués après épithélialisation d’une plaie de deuxième degré profond et de troisième degré, sur un épiderme solide.

Les vêtements compressifs sur-mesure pour Grands Brûlés ont pour but de réorganiser des fibres de collagène pour éviter une cicatrisation anarchique du tissu conjonctif. Ils permettent de réduire les cicatrices peu esthétiques et les brides dysfonctionnelles.

LES TISSUS UTILISES POUR LES VETEMENTS COMPRESSIFS SUR MESURE POUR LE SYNDROME EHLERS DANLOS ET LES GRANDS BRULES

NOVATEX MEDICAL fabrique des vêtements compressifs sur-mesure qui allient confort, qualité et efficacité pour favoriser le bien-être des patients.
Tous les composants utilisés sont sourcés en France ou en Europe et sont certifiés Oeko-tex.

Pour s’adapter au mieux aux besoins des patients, NOVATEX MEDICAL propose plusieurs gammes de vêtements compressifs, avec trois tissus de conception différentes (NOVASED, NOVADERM et NOVACEPTION) ainsi que des couleurs originales et variées.

Le syndrome d’Ehlers-Danlos est une maladie génétique diffuse du tissu conjonctif affectant le collagène. Elle intéresse le système articulaire, ce qui inclut, les aponévroses, les ligaments, les muscles et la peau.

L’hypermobilité articulaire est un signe fréquent (97%) mais il peut manquer ou avoir disparu au décours de la vie. Par contre, de façon très précoce, parfois dès l’enfance, se rencontrent souvent des rétractions des muscles ischio-jambiers (87,5% sur 232 cas étudiés) et triceps (94%). Les rétractions de l’aponévrose plantaire sont quasi constantes (96%) et ne doivent pas être confondues avec un pied creux, confusion fréquente qui est à l’origine de déconvenues thérapeutiques pour l’orthésiste.

L’instabilité articulaire n’est pas le seul fait de l’hypermobilité mais la conséquence d’un trouble grave de proprioception. Nous l’interprétons comme étant la conséquence de la perte d’élasticité tissulaire (incluant la peau). Cette non réactivité (par perte d’élasticité) des tissus dans lesquels sont logés les capteurs de la position et du mouvement induit l’absence de stimulation ou produit un signal soit déformé soit décalé à destination des centres neurologiques de régulation des fonctions de maintien et de déplacement. Ceci permet d’expliquer les pseudo-entorses, les pertes transitoires de sensations au niveau des membres, l’hypermétrie, les maladresses, les manques d’efficience musculaires. Peut s’y ajouter, comme nous l’avons fréquemment observé, une dystonie.

Les éléments diagnostic du SED
Ils sont uniquement cliniques, du fait de l’absence de test génétique. Les signes les plus évocateurs sont les douleurs importantes et diffuses, la fatigue intense, les troubles proprioceptifs, les saignements fréquents, la fragilité cutanée, l’hypermobilité et, bien entendu, la présence d’un cas familial analogue, signant le caractère génétique ; parfois de façon fruste. D’autres signes sont évocateurs : pseudo syndrome de Raynaud, hyperacousie, reflux gastro-œsophagien, constipation, sueurs abondantes, crises de tachycardie sinusale, blocages respiratoires, dyspnée. Par leur hétérogénéité apparente qui déroute souvent le médecin et le rend suspicieux, ils renforcent, au contraire, la conviction qu’il s’agit bien de manifestations liées à une lésion diffuse intéressant de nombreuses parties du corps humain.

  • + de 20 ans d'expérience

  • Une prise de rdv rapide

  • Du sur-mesure

  • Orthèses de haute qualité

Dernières actualités image de fond

Actualités

Voir toutes les actus

Comment choisir une prothèse mammaire

Après une mastectomie suite à un cancer du sein, certaines femmes optent pour une reconstruction mammaire, tandis que d’autres préfèrent se tourner…

Comment bien choisir son corset ?

Mal de dos, opération chirurgicale, scoliose, de nombreuses situations peuvent vous amener à avoir besoin d’un corset pour maintenir votre dos ou…

Quelles sont les attelles les plus adaptées pour un problème de ménisque ?

Au quotidien, le genou est constamment sollicité, que ce soit pour la marche, le sport, les escaliers et même lorsque l’on est…